Arnold insiste sur la véracité de l'histoire des objets volants

Oregon Journal, 27 juin 1947

Home
L'article de l'Oregon Journal
L'article de l'Oregon Journal

PENDLETON, 27 juin (AP) — Kenneth Arnold, un pilote vétéran et ingénieur de système anti-incendies, s'est vaillamment accroché Jeudi à son histoire d'observation de 9 avions ou missiles sans pilotes brillants en forme de croissants volant en formation à une vitesse d'au moins 1200 miles/h au-dessus de la région du Mont Rainier.

C'est la pure vérité — Je le jurerai sur une Bible. Je les ai vus et les ai chronométrés. Ils ont voyagé sur 48 à 50 miles en 1 mn et 42 s.

(Un avion voyageant sur 48 miles en 1 mn et 42 s se déplacerait à une vitesse de 1692 miles/h).

Arnold dit avoir vu les objets voler en formation ondulante sur une ligne à 10 000 pieds alors qu'il pilotait son propre petit avion privé au-dessus de Mineral (Washington). Il dit qu'il volait à angle droit de la ligne des objets émettant des éclairs lumineux.

Lorsqu'il atterrit à Pendleton, en route pour Boise (Idaho), Arnold raconta son histoire et resta ferme dessus.

Certains des pilotes y pensèrent et dirent que ce n'était pas possible. Certains d'entre eux supposèrent que j'avais vu une sorte de missiles guidés secrets. Des gens commencèrent à me demander si je pensais qu'il s'agissait de missiles envoyés par-dessus le Pôle Nord. Je ne sais pas ce que c'était, mais je sais une chose — je les ai vus.

Arnold, gérant principal et propriétaire de la Great Western Fire Control Company, dit avoir d'abord vu les objets lorsqu'ils émirent des reflets au soleil alors qu'ils étaient bas au-dessus des versants du Mont Rainier.

Alors je les ai vus, ondulant et ducking in and out alors qu'ils came south à pas plus de 500 pieds au-dessus du plateau. On aurait dit qu'ils se balançaient. J'ai cherché des empenages mais ai soudain réalisé qu'ils n'en avaient aucun. Ils avaient la forme d'une demi-lune, ovale devant et convexe à l'arrière. J'étais dans une belle position pour les regarder. J'ai pensé qu'il pouvait s'agir d'avions à réaction, et les ai chronométrés. Puis lorsque j'ai vu qu'ils n'avaient pas d'empenages et que j'ai réalisé à quelle vitesse ils allaient, j'ai su qu'il n'étaient rien de ce dont j'avais pu entendre parler avant. Il n'y avait ni bulges ni cowlings ; ils ressemblaient à un gros disque plat. Ils étaient plus grands que l'avion à réaction ordinaire mais légèrement plus petits qu'un DC4, si vous ne comptez pas le fuselage arrière.

Arnold dit que les objets ondulaient comme la queue d'un cerf-volant chinois.

Ils ont suivi la dorsale entre le Mont Rainier et le Mont Adams, et l'éclat qu'ils produisirent au soleil me fit penser au reflet d'un grand mirroir.

Home