Les appareils de type Vertical Take-Off and Landing sont capables de décollage et atterrissage vertical.

A la fin des années 1940s l'USAF démarre un programme de nom de code SilverBug dont l'objectif est de construire un appareil VTOL qui permettrait de se passer de pistes aériennes, et réduirait ainsi le risque que de telles pistes soient la cible d'attaques immobilisant tout appareil. Ces besoins ont aboutit à la construction d'appareil comme le projet Y ou l'Avrocar.