Si certains auteurs considèrent les détections radar comme un indice sûr, ces observations ne sont en fait pas exemptes de méprises possibles comme :

Ainsi, J. Allen Hynek fait état des caprices bien connus de la propagation des ondes et du fait que les radaristes eux-mêmes ne s'accordent pas entre eux sur les "lutins" et les "anges" Hynek: OVNI - Mythe ou réalité, p. 52 et 114 dans l'Edition J'ai Lu, et le projet Blue Book Nom de l'organisme chargé, au sein de l'US Air Force, entre 1951 et 1969, d'enquêter sur les ovnis ne contient qu'un seul cas d'observation radar d'ovni qui n'ait reçu d'explication satisfaisante Comités d'anciens de l'IHEDN: Rapport sur les PANs, 1977.

Afin d'exclure de telles méprises, on peut alors se focaliser sur les cas de confirmations visuelles d'échos radar d'ovnis. Toutefois, même les observations de ce type ne sont pas toutes compatibles avec les caractéristiques de ces méprises radar (changements de directions par exemple).

Références :