La Lettre de l'USAF (AFCIN-IE-O) du décrit ainsi le projet Moon Dust ("Poussière de Lune") :

Dans le cadre de son programme global d'exploitation du matériel, la direction de l'USAF a mis en oeuvre le Projet Moon Dust afin de localiser, récupérer et transporter les véhicules spatiaux étrangers descendus [sur Terre]. La directive ICGL #4 du détermine les responsabilités concernant la prise en charge.

Ce projet, qui semble avoir été créé le , semble donc avoir été conçu à l'origine pour récupérer les débris d'objets spatiaux lancés par les soviétiques qui pouvaient rompre leur orbite et s'écraser. Tout cela sous les auspices de la FTD de l'AFSC.

Cependant, un document émanant du Q.-G. de l'USAF en date du , obtenu par l'ufologue Robert Todd, fait état de l'existence de ce projet comme étant non seulement consacré à la récupération d'engins soviétiques, mais aussi de tout autre chose, comme l'indique le passage suivant :

En temps de paix, l'emploi des capacités de l'équipe des renseignements de l'AFCIN est de pourvoir aux besoins des investigations menées sur les ovnis (AFR-200-2) et pour apporter un soutien aux projets de l'Air Force Systems Command Foreign Technology Division, Moon Dust, Blue Fly et UFO. Ces 3 projets impliquent en temps de paix, un potentiel de personnels qualifiés dans leur domaine, pouvant être employés sur une base d'intervention rapide pour exécuter la récupération ou l'exploitation in situ d'objets volants non identifiés ou de véhicules aérospatiaux émanant des pays du bloc soviétique.

Ce document (de ?) énumère 4 documents en attachement :