Incident 4AF 1208 I, 16 july 1947

CONFIDENTIEL

  1. Le , M. Kenneth Arnold, Box 387, Boise Idaho, a été interrogé concernant le signalement par M. Arnold selon lequel il avait vu 9 objets étranges survolant la chaîne de montagnes Cascade de l'état de Washington le 25 juillet sic M. Arnold accepta volontiers de donner à l'intervieweur un rapport écrit de ce qu'il avait vu exactement à la date mentionnée. Le rapport écrit de M. Arnold est attaché à ce rapport en pièce jointe A.

    Notes de l'agent : M. Arnold est un homme âgé de 32 ans, marié et père de 2 enfants. Il est bien considéré dans la communauté où il vit, being very much the family man et selon toutes apparences un très bon provider pour sa famille. M. Arnold a récemment acheté une maison à la périphérie de Boise, récemment acheté un avion de 5000 $ dans lequel il mène ses affaires dans la mesure de ce qui est expliqué dans le document attaché. L'opinion personnelle de l'intervieweur est que M. Arnold a véritablement vu ce qu'il a déclaré avoir vu. Il est difficile de croire qu'un homme du caractère et de l'intégrité apparente de M. Arnold dirait avoir vu des objets et rédigerait un rapport dans la mesure où il l'a fait s'il ne les avait pas vus. Pour développer, si M. Arnold peut écrire un rapport du caractère qu'il l'a fait sans avoir vu les objets qu'il dit avoir vu, l'opinion de l'intervieweur est que M. Arnold devrait changer de métier, et qu'il devrait écrire des fictions à Buck Rogers. M. Arnold parle très librement et est relativement amer dans ses opinions sur les dirigeants des Forces Aériennes de l'Armée des Etats-Unis et du Bureau d'Enquêtes Fédérales de ne pas avoir enquêté sur cette affaire plus tôt. Rassemblement toutes les déclarations faites par M. Arnold dans ce rapport en ferait un volume volumineux. Cependant, après avoir vérifier une carte aéronautique de la zone au-dessus de laquelle M. Arnold déclare avoir vu les objets il a été déterminé que toutes les déclarations faites par M. Arnold concernant les distances impliquées, la vitesse des objets, la trajectoire des objets et la taille des objets, pourrait très bien être factuels. Les distances mentionnées par M. Arnold dans son rapport sont proches des distances effectives sur les cartes aéronautiques de cetet zone, bien que M. Arnold n'ai jamais consulté de cartes aéronautiques du type de celles qu'utilise l'Armée. M. Arnold a déclaré que ses affaires avaient grandement souffert depuis son signalement du 25 juillet en raison du fait qu'à chaque arrêt sur ses routes d'affaires, de grandes foules de gens attendaient pour le questionner juste sur ce qu'il avait vu. M. Arnold déclara par la suite que si il voyait, à n'importe quel moment dans l'avenir, quoi que ce soit dans le ciel, pour citer M. Arnold directement, Si je voyais un bâtiment de 10 étages volant à travers les airs je n'en dirait jamais un mot, à cause du fait qu'il a été ridiculisé par la presse à tel point qu'il est pris pour un imbécile aux yeux de la majorité de la population des Etats Unis.

1 Incluse pièce jointe "A"

Frank M. Brown. S/A CIC 4ème AF

CONFIDENTIEL