Exemples de croyances

Explication du réel déduite d'une conviction non démontrable ni réfutable.

Certaines croyances sont à la base de religions.

Non croyance

Les premières remises en cause de croyances remontent au début du 6ème siècle avant J.-C. lorsque, à Milet (Grèce), des penseurs comme Hécatée développent une pensée critique (y compris envers la pensée de son maître) visant à mieux comprendre les choses, et qui va poser les bases de la pensée philosophique et scientifique qui va suivre.

L'absence de (non-)croyance religieuse quelconque est l'agnosticisme et non pas l'athéisme qui est la conviction de l'inexistence d'un dieu. Un incroyant en une religion donnée est parfois qualifié de "mécréant", "gentil", "goy", "hérétique", "infidèle", etc.